Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  61 / 0
P080
Fonds Joseph-Elzéar Beaudoin
- 1891, 1893, 1899, 1902, 1904, 1912, 1914-1941, 1952, 1957, 1958, surtout 1919-1929. - 10,15 cm de documents textuels et autres documents.

Notice biographique :
Joseph-Elzéar Beaudoin est né le 7 octobre 1892 à Lawrence, dans l'État américain du Massachusetts. À l'origine, ses parents, Napoléon et Euphémie Beaudoin, avaient quitté le village de Saint-Raphaël pour s'établir en Nouvelle-Angleterre, à la recherche d'une vie meilleure et d'un travail dans les industries manufacturières. Quatre ans plus tard, ils ont finalement décidé de revenir s'installer à Saint-Raphaël. En 1915, Joseph-Elzéar épouse Marie-Phidelise Latulippe, originaire de Saint-Vallier. Ensemble, ils eurent plusieurs enfants : Aimé, Alexandra, Évariste, Angénard, Dorothée, Carmelle, Rodrigue, Gabriel et Marcel.

En 1916, il se porte acquéreur du magasin-général du village. Son fils, Aimé, s'y est beaucoup impliqué aussi. Plus tard, Joseph-Elzéar ouvre une manufacture de salopette qu'il a opéré de 1928 à 1933. Par la suite, en rachetant les actions de J.-Baptiste Bérubé, il devint propriétaire du réseau d'aqueduc du village de Saint-Raphaël en 1944. Il donna la moitié des actions à son fils Aimé, et c'est à la mort de ce dernier, en 1963, que le village reprit le contrôle de son système d'aqueduc. Enfin, en 1953, avec son fils, Aimé, et Wellie Bernard, l'époux d'Alexandra, il a fondé la scierie de Saint-Raphaël Enr.

Reconnu comme un bâtisseur de Saint-Raphaël, il fut le cofondateur de la Caisse populaire de Saint-Raphaël en 1942, occupant même le poste de secrétaire-gérant jusqu'en 1953. Il joua aussi un rôle dans le développement de la région de Bellechasse, où il a occupé les postes de secrétaire-trésorier de la municipalité paroissiale de Saint-Raphaël (1915-1922), secrétaire-trésorier du village de Saint-Raphaël (1921-1934), secrétaire du Conseil de comté de Bellechasse (1920-1963) et registrateur du Bureau d'enregistrement de Bellechasse (1940-1944). J.-E. Beaudoin a aussi été juge de paix, greffier et enquêteur pour le ministère de la Colonisation du Québec.

Joseph-Elzéar était un politicien habile et un fin stratège. Au cours des années 1930 et 1940, il a d'ailleurs maintenu des contacts avec les partis libéraux provincial et fédéral, desquels il partageait plusieurs idéaux.

Il meurt le 14 septembre 1967 à Saint-Raphaël.

Source :
BEAUDOIN, Paul. "J.-E. et J.-A. Beaudoin : Les affaires prospèrent de père en fils au magasin général", Au fils des ans. Société historique de Bellechasse, vol.13, n. 2, p.19-21.

Portée et contenu :
Le fonds Joseph-Elzéar Beaudoin illustre une partie de la vie politique et sociale dans la région de Bellechasse au courant du XXe siècle, notamment dans le village de Saint-Raphaël, de même qu'il met en lumière les décisions prises par le Conseil municipal de Comté de Bellechasse ainsi que les décisions qui y étaient prises. Il illustre également les relations de J.-E. Beaudouin avec plusieurs personnalités politiques de Bellechasse et de Québec, par l'entremise de ses emplois dans le comté de Bellechasse.

On y retrouve des documents traitant surtout de la vie professionnelle de J.-E. Beaudoin, de même que des documents de son implication pour l'effort de guerre, durant la Seconde Guerre mondiale.

Il contient également quelques documents en lien avec ses prédécesseurs.


Notes :

Collation :
Le fonds contient aussi 1 plan, 2 dessins d'architecture et 19 documents textuels.

État de conservation :
Certains documents sont assez fragiles à cause du type de papier utilisé ou simplement à cause de l'usure du temps. Certains ont des pliures, des déchirures ou des tâches d'eau, alors que d'autres documents se trouvent dans des acétates transparents.

Quarantaine : Des documents sont en cours de quarantaine, et ne sont pas compris dans le fonds actuellement.

Langue des documents :
Quelques documents sont en anglais, et d'autres sont parfois bilingues.

Autres formats :
Quelques documents ne sont disponibles qu'en format numérique.

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté