Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  12 / 0
P076
Fonds l'Arche Le Printemps
- 1974. - 25 documents textuels. - 53 photographies.

Histoire administrative :
En 1974 est fondé, à Saint-Malachie, l'Arche Le Printemps, une maison d'accueil où vivent des personnes avec ou sans déficience intellectuelle. L'Arche permet à ces personnes de travailler ensemble afin de tisser de bonnes relations dans un endroit de vie simple et très près de la nature. À l'origine, la première communauté de l'Arche est fondée en 1964 à Trosly en France par Jean Vanier. À Saint-Malachie, ce sont Paul Rancourt et Nicole Gariépy qui ouvrent les portes de la première communauté de l'Arche en milieu rural dans la province de Québec. Précédemment, Paul Rancourt et Nicole Gariépy avaient passé six mois à l'Hôpital Sainte-Famille à Frampton avec des résidents âgés et sans famille. Par la suite, ils avaient quitté ce foyer avec deux résidents - Léonard Audet et Benoît Huard - qui devinrent les premières personnes à être accueillies à l'Arche de Saint-Malachie.

En 1974, le foyer de l'Arche Le Printemps à Saint-Malachie était situé dans l'ancien magasin général d'Hubert Guay (1923-1960), sur la rue Principale du village. En 1975, la communauté de l'Arche de Saint-Malachie ouvre un deuxième foyer : le Chez-Nous. En 1977, l'Arche achète une maison nommée " Niali " qui servira de lieu de prière et de ressourcement. Par la suite, en 1986, le foyer Le Printemps est complètement démoli avant d'être déménagé au foyer des Hirondelles. Quelque temps plus tard, le foyer des Hirondelles déménage à son tour au foyer des Érables. À ce moment, le nom de toute la communauté - c'est-à-dire de tous les foyers dirigés par l'Arche de Saint-Malachie - devient officiellement l'Arche Le Printemps. Au fil des ans, l'Arche Le Printemps ouvre également d'autres installations et foyers : L'Atelier (1988-89), La rosée (1992), Le Ruisseau (1995), La Colline (2002), et le Centre de jour à temps plein (2003). Aujourd'hui, l'Arche Le Printemps compte trois foyers - Les Érables, La Colline et Le Ruisseau - et un atelier.

En 2019, l'Association des Arches du Québec compte huit communautés : l'Arche Le Printemps (1974), l'Arche L'Étoile (1976), l'Arche Agapè, les Arches de Montréal et de Mauricie (1977), l'Arche Montérégie (1981), et enfin, l'Arche Joliette (1999).

Sources :
Arche Le Printemps, http://larcheleprintemps.org/, 2016. Consulté le 22 août 2019.
Association des Arches du Québec, http://www.archequebec.ca/. Consulté le 22 août 2019.

Historique de la conservation :
Les documents de ce fonds d'archive sont conservés par l'Arche Le Printemps. Les documents ont été numérisés à l'été 2019.

Portée et contenu :
Le fonds de l'Arche Le Printemps contient des photographies ainsi que des documents textuels. Plus précisément, on y retrouve surtout des documents retraçant l'histoire de l'organisme. De plus, le fonds est aussi constitué de plusieurs photographies illustrant les assistants et les résidents des foyers de l'Arche Le Printemps.



Notes :

Emplacement des originaux :
Les originaux sont conservés par l'Arche Le Printemps à Saint-Malachie, dans Bellechasse.

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté