Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  29 / 0
P075
Fonds Huguette Lacasse Allen


Histoire administrative :
Huguette Lacasse voit le jour dans la petite paroisse de Sainte-Claire le 23 novembre 1933. Elle est la septième enfant de Joseph Rosaire (Rosario) Lacasse (1897-1983) et de Maria Adeline Fournier (1896-1985). Ils se sont mariés le 19 juin 1919 dans la paroisse de Sainte-Claire, Dorchester, dans la province de Québec.

Dès l'âge de cinq ans, Huguette sait déjà ce qu'elle veut faire plus tard : elle souhaite devenir institutrice. Avant ses seize ans, Huguette travaille dans la boutique de son beau-frère, Léopold Boutin. Puis à l'automne 1951, alors que la petite école située dans le rang Saint-Pierre à Saint-Anselme était toujours dépourvue d'institutrice, Huguette se voit offrir un contrat d'enseignement par Paul Albert de Blois. En fait, si elle a décroché cet emploi, c'est parce que Léopold Boutin, son beau-frère natif de Saint-Lambert, s'était installé dans le rang Saint-Pierre et l'avait informé de la situation à l'école de rang. À l'époque, Huguette n'a que seize ans et vient à peine de faire sa neuvième année (1950-1951). Elle accepte avec empressement cette opportunité et enseigne à la classe de quatrième année. Durant sa première année en tant qu'institutrice à l'école du rang Saint-Pierre, Huguette habite avec sa soeur et est transportée de la maison vers l'école, et vice-versa, par son père, matins et soirs.

Dès le 31 août 1952, elle s'installe pour de bon dans la petite école du rang Saint-Pierre. Huguette raconte d'ailleurs qu'elle s'était procuré plusieurs articles essentiels pour être plus confortable dans son nouveau logis. Elle s'était entre autres munie d'un poêle électrique, d'un fer à repasser, de la vaisselle ainsi que d'une planche à repasser. Huguette est institutrice à l'école du rang Saint-Pierre jusqu'en 1953.

Entre temps, Huguette a fait la rencontre de Louis-Philippe Allen. Huguette raconte qu'il lui avait dit bonjour alors qu'elle sortait du magasin Dugal après la messe. Elle rajoute même que cela l'avait fait rire parce qu'il discutait avec ses amis et avait pris une pause et s'était retourné vers elle pour la saluer.
Au fil du temps et de ses nombreux emplois, Huguette avait maintenu une relation amicale avec Louis-Philippe Allen (1923-2006). Louis-Philippe est le fils d'Odilon Allen (1882-1963) et de Delvina Cameron (1891-1991). Ils se sont mariés le 3 août 1909 à Saint-Anselme, et ils ont eu huit enfants : Pierre, Odilon Jr., Alfred, Gérardine, Alice, Jeannine, Laurette et Louis-Philippe. De leur côté, Huguette et Louis-Philippe se sont mariés le 4 juin 1955 à Sainte-Claire. Ensemble, ils ont six enfants : Patrick (1958-1962), Johane (1957-), Maureen, James et les jumeaux Dave et Steve (1971-). Suite au décès de sa soeur Alice Allen Aubé dans un accident d'auto le 20 mai 1972, Louis-Philippe et Huguette ont longtemps pris soin de leur neveu, Jacques Aubé.

À l'année scolaire 1953-1954, Huguette est institutrice à l'école du rang Lamontagne. Elle demeurait à l'époque chez le voisin d'en face. Ensuite, quelques mois durant, Huguette a remplacé une soeur institutrice au couvent de Saint-Anselme, juste avant d'occuper un poste de secrétaire pour le Docteur Hans Selye au département de médecine expérimentale de l'Université de Montréal.

L'année suivante, elle a enseigné à l'école de rang Saint-Philippe, avant de prendre une première pause : elle et Louis-Philippe attendaient alors leur premier enfant. En 1957-1958, Huguette retourne à l'école de rang Saint-Pierre, puis l'année suivante, elle prend une deuxième pause pour la venue de son deuxième enfant, Patrick. De 1959 à 1961, elle est de nouveau institutrice à l'école du rang Saint-Pierre, cette fois-ci, pour la dernière fois. En fait, en 1961-1962, Huguette avait été engagée pour être institutrice dans la petite école primaire du village de Saint-Anselme. Cette année-là, elle avait même enseigné la botanique à de jeunes garçons de sixième année.

De 1962 à 1966, Huguette a ensuite été enseignante à l'école Provencher au niveau primaire, puis à l'institut Sainte-Marie, au niveau secondaire. Entre 1967 et 1968, Huguette est par ailleurs retournée enseigner à l'école Provencher, avant de commencer à enseigner au secondaire jusqu'en 1975. Cette année-là, la polyvalente est agrandie et Huguette y est employée jusqu'en 1989, date à laquelle cette dernière décide de mettre un terme à son illustre carrière.
Depuis qu'elle est à la retraite, Huguette Allen se tient bien occupée. Elle s'implique notamment dans le choeur de Bellechasse depuis 2009. De surcroît, Huguette a beaucoup voyagé, toute sa vie durant. Elle a aussi participé à la réalisation d'une pièce de théâtre pour le 150e de Saint-Anselme, elle s'est impliquée dans un défilé de mode, sans oublier qu'elle peint et qu'elle fait de la couture depuis déjà de nombreuses années.

La maison dans laquelle Huguette Allen habite actuellement a été bâtie par son mari, Louis-Philippe Allen, vers 1982. Sur le perron de la maison, on peut même voir la signature de Louis-Philippe sculptée dans le béton.

Historique de la conservation :
Les documents ont été numérisés à l'été 2019. Ils sont tous conservés par Huguette Lacasse Allen à sa demeure, à Saint-Anselme. Elle a identifié chacune de photos avec une minutie incroyable.

Portée et contenu :
Le fonds Huguette Lacasse Allen témoigne de toute l'histoire de sa famille, de ses ancêtres, et de ses enfants et ses petits-enfants. Huguette Lacasse Allen a fait un excellent travail de conservation et d'identification de ses photographies. Cela nous permet d'être en mesure d'identifier et de reconnaître chacune des personnes ou chacun des édifices illustrés sur les photographies.


Notes :

Emplacement des originaux :
Les originaux sont conservés au domicile de Mme Huguette Lacasse Allen.

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté