Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  28 / 0
P072
Fonds Garage Irénée Labrie Ltée
- 1930. - 33 photographies.

Histoire administrative :
Irénée Labrie est né le 22 novembre 1911 à Saint-Charles-de-Bellechasse. Dès l'âge de sept ans, il devient orphelin de père et de mère. Il obtient son diplôme de l'Académie St-Jean-Baptiste de Montréal en 1930, puis il obtient ensuite un second diplôme, celui-ci en mécanique électrique sur les automobiles, en 1933. Suivant l'obtention de son diplôme, Irénée construit son premier garage de mécanique à Beaumont (Chemin du Domaine) en 1933 avec l'aide de son oncle. À l'époque, il avait 22 ans et habitait le logement au-dessus de son garage. Irénée ne s'intéressait toutefois pas seulement à la mécanique. Il pratiquait aussi le débosselage, la peinture automobile et la vente de gazoline (essence).

Le 29 septembre 1941, à 30 ans, Irénée Labrie épouse Béatrice Chabot. Ils sont les heureux parents de six filles. Durant sa carrière, Irénée s'est fait l'inventeur de plusieurs machines inusitées. Il a entre autres inventé sa propre snowmobile qu'il a utilisée pour transporter les gens pendant l'hiver. Il a même construit une gare pour abriter les gens l'hiver. Plus tard, il a transformé sa gare en restaurant. Irénée a aussi inventé un mécanisme d'ouverture de portes électriques de garage en 1956 et un stabilisateur pour protéger le système de levier des camions. Plusieurs systèmes d'ouverture de portes électriques ont été installés dans des garages de Lévis ou de Québec, notamment chez W. Martin, Lévis Automobiles, Tanguay Auto, Garage Gosselin, etc. Avec son système EDBRO de stabilisation de leviers pour camions, Irénée deviendra d'ailleurs le seul vendeur autorisé pour tout l'est du Québec.

Avec des amis, il a notamment construit une voiture de course. En 1945, Irénée bâtit même son propre chalet situé à l'entrée 97 à Beaumont, face à l'île d'Orléans. Il est propriétaire de ce chalet jusque dans les années 1990. De plus, Irénée a même monté une ligne téléphonique reliant le garage de son oncle à Saint-Charles-de-Bellechasse à sa maison, son chalet ainsi qu'à son garage à Beaumont. En 1952, quelque temps après l'inauguration de la route 132, Irénée bâtit une autre bâtisse derrière son garage. Irénée s'est aussi lancé dans la vente d'automobiles neuves et usagées. Il a d'ailleurs été le représentant officiel et de la Rive-Sud de Québec pour la première voiture Mazda à moteur rotatif : la Mazda R100, vers 1970.

Quelques années plus tard, en 1957, Irénée fait construire une résidence privée pour lui et sa famille tout juste en face de son commerce. Pour accommoder ses nombreux clients, Irénée a aussi fait aménager le casse-croûte Buffet Royal juste à côté de son garage, à Beaumont. En 1964, toujours pour accommoder sa clientèle qui grandit de plus en plus, Irénée fait agrandir son garage.

En somme, le Garage Irénée Labrie Ltée a eu un réel impact sur la communauté beaumontoise. L'expertise et la transmission des connaissances d'Irénée ont notamment engendré plusieurs petits commerces : Garage Alphonse Roy (Maurice Asselin), Robert Mercier, stations-services à Sainte-Foy, Garage Côte du Palais, Débosselage et peinture Cyrille Nadeau et Irénée Bérubé (Guy Bérubé). Plusieurs jeunes familles se sont aussi installées à proximité du garage d'Irénée. Irénée s'est aussi largement impliqué à Beaumont : il s'est occupé des loisirs et a aidé ses concitoyens lors d'incendies ou d'accidents.

En 1970, à l'âge de 59 ans, Irénée est atteint de paralysie. L'année suivante, il doit se résigner à vendre son garage. M. Labrie décède par la suite en 1982. Aujourd'hui, son nom est toujours présent dans une compagnie à Saint-Nicolas : Équipement Labrie Ltée/Groupe environnement Labrie (aujourd'hui : Groupe Labrie Enviroquip). Irénée Labrie a certainement marqué la communauté beaumontoise, y offrant son expertise et son temps lors d'occasions spéciales durant près de 70 ans.

Source : Historique de la fondation et des commerces d'Irénée Labrie, 6 avril 2011.

Historique de la conservation :
Les archives ont été acquises par la Municipalité de Beaumont au cours des dernières années. Elles y sont encore conservées. Les documents ont été numérisés à l'été 2019.

Portée et contenu :
Ce fonds d'archives contient plusieurs photographies du Garage Irénée Labrie Ltée. Plus précisément, il contient des photographies du garage à travers les années, des photographies des diverses inventions d'Irénée Labrie et des photographies de la famille de M. Labrie.


Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté