Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  70 / 0
P066
Fonds du Cercle de Fermières de Saint-Henri
- 1923. - 15 photographies. - 23 documents textuels.

Histoire administrative :
Le Cercle de Fermières de Saint-Henri est fondé le 28 janvier 1923 sous l'étroite collaboration de M. Alphonse Désilets, M. Louis-Marie Gagnon et Mlle Anne-Marie Vaillancourt, tous représentants du Ministère de l'Agriculture du Québec. À l'origine, ce sont M. Gagnon et M. Mathieu, un conférencier, qui ont approché les femmes d'agriculteurs de la paroisse de Saint-Henri vers la fin de 1922. Dès le 28 janvier suivant, le premier conseil d'administration du Cercle de Fermières de Saint-Henri est formé. Le poste de présidente était assuré par Mme P. A. Morin, alors que la vice-présidente était Mme Alfred Fortin et la secrétaire était Mlle Yvonne Couët. La première bibliothécaire était Mme R. O. Dumont et enfin, mesdames F.-X. Larivée, Omer Fortin et Adélard Nadeau étaient conseillères. Lors de cette assemblée, le slogan du Cercle est aussi adopté : " À bonne semence, bon grain ".

Les principales activités des fermières s'articulent autour des réunions mensuelles qui sont un moyen de contact et d'échange privilégié. Par la suite, les fermières se regroupent aussi lors de journées d'étude ou pour prendre part aux oeuvres paroissiales, diocésaines, humanitaires ou missionnaires. Enfin, les fermières organisent aussi des activités plus récréatives telles que des soirées artistiques ou musicales, des soupers canadiens ou encore différentes fêtes ou voyages organisés.

D'un autre côté, les réunions ont toujours un caractère éducatif, instructif et amical. De plus, on y aborde différents sujets comme l'amour, la famille, les femmes, l'éducation, le sens des responsabilités, l'esprit religieux, familial ou paroissial, l'économie, l'alimentation, etc.

Les femmes de Saint-Henri étaient fortement encouragées à se joindre au Cercle de Fermières de leur paroisse. Le gouvernement déployait ainsi beaucoup d'efforts pour attirer des membres. On offrait entre autres aux Fermières des graines de semence pour le potager et le Ministère de l'Agriculture montrait aux femmes comment construire un poulailler. De plus, le Ministère donnait aux deux ruches d'abeilles à chaque Cercle qui était fondé.

À l'été 2019, c'est Suzanne Sénéchal qui est présidente du cercle des fermières de Saint-Henri, alors que Céline Labrecque est responsable de la conservation des archives et des procès-verbaux. Elle a terminé son dernier mandat de secrétaire en 2019, après 8 ans d'implication dans son cercle.

Historique de la conservation :
Les documents d'archives originaux sont conservés par les membres du cercle des fermières de Saint-Henri. Depuis le mois de mai 2011, les procès-verbaux sont notés de façon numérique, à l'ordinateur. Les documents ont été numérisés à l'été 2019.

Portée et contenu :
Ce fonds contient les procès-verbaux du cercle depuis sa création jusqu'en 2019. Les archives sont en format papier de 1923 à 2011 et en version numérique de 2011 à aujourd'hui. Le fonds est aussi composé de photos témoignant des activités du cercle et de leur implication lors de divers événements ayant eu lieu à Saint-Henri. Enfin, le fonds d'archives du Cercle des Fermières de Saint-Henri est aussi constitué de signets et de livrets confectionnés par les membres du Cercle au fil des ans. La plupart du temps, ces réalisations racontent l'histoire du Cercle ou celle de la paroisse.

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté