Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  44 / 0
P052
Fonds Théâtre Beaumont Saint-Michel


Histoire administrative :
En janvier 1975, Jean Duceppe se fait proposer une gare à transformer en théâtre à Melbourne dans les Cantons de l'Est. Il délègue alors ses comparses Lionel Villeneuve et Yves Létourneau pour voir les lieux. Ces derniers suggèrent plutôt la création d'un théâtre dans la région de Québec et, plus précisément, le long de la côte sud du Fleuve Saint-Laurent. S'en suit une recherche intensive par ces deux derniers d'une ferme à transformer en théâtre. Après maintes négociations infructueuses, un terrain vague à Beaumont est finalement acquis dans le but d'y construire un théâtre. Cependant, Villeneuve et Létourneau font la découverte inespérée de la ferme de monsieur Bilodeau à Saint-Michel-de-Bellechasse, qui correspond alors en tous points au site tant recherché. Une transaction est effectuée au montant de 8500$. Le projet de construction du théâtre à Beaumont est donc abandonné et la ferme de Saint-Michel-de-Bellechasse est transformée sur son site original en théâtre de 400 places. Pour des raisons politiques, le théâtre portera les noms des deux municipalités voisines, soit Beaumont et Saint-Michel, bien que le théâtre soit situé à Saint-Michel. Les fondateurs du Théâtre Beaumont Saint-Michel sont Lionel Villeneuve, responsable de la construction du théâtre, Yves Létourneau, promoteur et publicitaire pour le théâtre, et Jean Duceppe, administrateur.

À l'automne 1975, après les représentations de la première pièce jouée au Théâtre Beaumont Sant-Michel, Le Canard à l'Orange, Yves Létourneau et Jean Duceppe cèdent leurs parts à Lionel Villeneuve. Au printemps 1976, le hangar appartenant à la ferme près du théâtre est déplacé et abrite dorénavant l'artisanat La Mère Michel.

En 1983, Les Productions de l'Horloge, administrées par Pierre Dufresne et Yvon Dufour, font l'acquisition du théâtre. Yvon Dufour cède toutefois ses parts à Pierre Dufresne au cours de l'automne. Ce dernier décède en octobre 1984 et sa succession administre alors le théâtre durant quelques temps.

Au printemps 1987, le théâtre à de nouveaux propriétaires, soit Huguette Handfied et Gilbert Lepage, Scéno-Plus et Jean-Marie Gagnon. Le théâtre est aussi agrandit pour accueillir 75 places supplémentaires. Les chaises d'un ancien cinéma érotique de Québec sont alors recueillies.

Dans la nuit du 15 au 16 juillet 1987, un incendie criminel est allumé pour masquer un vol. Il détruit en totalité le bâtiment abritant le théâtre. Les opérations sont toutefois reprises 10 jours plus tard et les pièces sont jouées au centre communautaire de Saint-Michel-de-Bellechasse jusqu'à la fin de l'été. Scéno-Plus, Gilbert Lepage et Huguette Handfield cèdent leurs parts des lieux à Jean-Marie et Pauline Gagnon et Claude-André Roy. La reconstruction du théâtre actuel est alors effectuée entre l'automne 1987 et le printemps 1988 par une armée de bénévoles locaux.

À l'hiver 2001, Jean-Marie et Pauline Gagnon cèdent leur part du théâtre à leur fille Dany et à leur associé Claude-André Roy. Dany Gagnon vend ses actions du théâtre en 2016 et Claude-André Roy devient alors administrateur unique.

Portée et contenu :
Le fonds du Théâtre Beaumont Saint-Michel contient des documents témoignant des activités du théâtre à travers le temps. Il contient notamment beaucoup de documentation sur les pièces jouées ainsi que sur les travaux effectués sur les bâtiments passés et actuels.

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté