Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  45 / 0
P036
Fonds Viateur Lemelin
- 8 documents textuels. - Env. 500 photographies.

Notice biographique :
Viateur Lemelin (1943-) habite la municipalité d'Armagh dans Bellechasse depuis sa naissance. Il épouse Mariette Therrien le 23 juillet 1966 à Saint-Philémon. Le premier Lemelin de la branche de Viateur à s'être installé à Armagh est Nazaire, né en 1850 à Saint-Gervais et mort en 1901. Le 11 janvier 1870, ce dernier se marie à Saint-Gervais avec Marguerite Dion, née vers 1850. Ceux-ci s'installent ensuite à Armagh dans l'actuel rang de la fourche Ouest lorsqu'ils reçoivent en lègue une parcelle de terre d'un certain Louis Dallaire le 12 août 1880. De leur union naissent Thomas (1870-?), André (1872-?), Pierre (1874-1943), Malvina (1877-?), Alfred (1879-1949), Rose-Anna (1885-1969), Louis-Ephrem (1887-1887) et Odélie Lemelin (1889-?). Ce dernier, grand-père de Viateur, marie Lydia Langlois à Armagh le 10 février 1901. Tranquillement, les Lemelin s'étendent à Armagh. Ils ont dix enfants : Joseph (1903-1978), Albertine (1902-1988), Marie-Lydia Yvonne (1904-?), Rose-Anna (1905-1925), Albert (1907-1978), Roland (1908-1967), Alfreda (1910-1986), Yvette (1912-1934), Paul (1915-?) et Gérard (1916-1978). De tous ces enfants, Gérard Lemelin, père de Viateur, épouse Berthe Arbour, fille de Georges Siméon Arbour et Emma Lemieux, le 4 juillet 1942. Ils ont sept enfants : Viateur (1943), Pierrette (1945), Monique (1946), Réjean (1949), Mario (1951), Robert (1953) et Sylvie (1957). Ainsi, les Lemelin sont établis dans la grande région de Bellechasse bien avant d'arriver à Armagh. Et depuis que Nazaire a acquis la terre 21B dans le rang de la fourche ouest et que la maison familiale a été construite, les Lemelin y sont demeurés jusqu'en 2009. En date de 2018, la maison a été rénovée et est déjà plus que centenaire.
Et donc, Viateur Lemelin descend directement du premier Lemelin s'étant installé à Armagh. Homme de grands projets, dès qu'il a l'âge nécessaire pour s'enrôler, Viateur rejoint les forces de l'air de l'armée canadienne où il exerce le rôle de logisticien. En d'autres mots, il est " l'homme à tout faire " de la base. À travers sa carrière militaire, Viateur a aussi eu l'occasion de joindre les rangs de l'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord), ce qui lui a entre autres permis de travailler en France, en Belgique et en Allemagne, notamment. Dès 1983, il quitte ses fonctions dans les forces armées canadiennes et devient enseignant d'Anglais au niveau secondaire à la polyvalente Saint-Paul jusqu'en 1987. Cette année-là, Viateur Lemelin et Réal Fradet fondent ensemble la pisciculture Aquarma, à Armagh, sur la terre acquise par Nazaire en 1880. Pendant cinq ans, les deux hommes collaborent, mais en 1992, le 29 juillet, Viateur rachète les parts de son homologue et s'occupe dorénavant seul de la pisciculture. Viateur entretient son commerce d'ensemencement commercial de truites mouchetées et arc-en-ciel jusqu'en 2009, date à laquelle il vend le commerce, la terre et la maison, véritable héritage de Nazaire et Marguerite. Au final, à travers les ans, la terre ancestrale des Lemelin a notamment côtoyé une fromagerie, un moulin à scie et un terminus d'autobus Armagh-Québec, pour ne nommer que ceux-ci.

Portée et contenu :
Viateur Lemelin conserve précieusement son fonds. Il dispose notamment de plusieurs centaines de photos, des documents notariés et plus encore. L'ensemble de son fonds témoigne non seulement de sa généalogie, mais aussi de sa vie et de ses expériences personnelles. On pense entre autres à ses nombreuses années de service dans les forces armées canadiennes et à son entreprise d'ensemencement de truites Aquarma. La généalogie de Viateur est aussi très intéressante parce qu'elle montre l'influence non négligeable qu'ont eu les Lemelin dans la petite municipalité d'Armagh.

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté