Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  17 / 0
P007
Fonds Famille Bolduc


Histoire administrative :
Émile Bolduc, fils de Herménégilde Bolduc et de Lisa Fortier, est né au Bras de Saint-Raphaël le 30 juin 1898. Il quitte Saint-Raphaël en 1911 à l'âge de treize ans pour travailler pour un laitier de Québec. Deux ans plus tard, il débute une formation de forgeron aux côtés de M. Prévost de Château-Richer. En 1916, à l'âge de 18 ans, Émile Bolduc achète la forge d'Alfred St-Pierre construite en 1910 dans la municipalité de la Durantaye. Ayant appris les rudiments du métier en bas âge, il devient le forgeron du village. En 1922, Émile Bolduc devient également agent-vendeur pour International Harvester, fournisseur de tracteurs et de machineries agricoles de tous genres.
En 1923, il épouse Juliette Pouliot, fille de Joseph Pouliot et d'Arthémise Lamontagne. Douze enfants naissent de cette union : Roger, Marcel, Lucien, Roger, Jean-Guy, Ghislaine, Raymonde, Gabrielle, Lauretta, Denis, Lise et Gérald.
Située à proximité de la gare de train de la Durantaye, la forge d'Émile Bolduc est un endroit où les gens de la paroisse et les gens venus de l'extérieur se rencontrent pour échanger des histoires et des nouvelles. De plus, la propriété de la famille Bolduc se trouve sur l'artère principale de la Durantaye et, pour cette raison, celle-ci est témoin de la plupart événements marquants de la municipalité.
En 1945-1946, Émile Bolduc construit une autre boutique de forge afin de répondre à la demande. En 1960, l'entreprise prend de l'expansion à un tel point qu'il décide d'en céder la gérance à ses deux fils, Jean-Guy et Denis Bolduc. Cela lui permet de consacrer tout son temps au métier de forgeron qu'il pratique jusqu'à sa mort en 1979.

Portée et contenu :
La majorité des documents de ce fonds a été amassée par Juliette Pouliot. Ce fonds contient plusieurs photographies témoignant des activités de la famille Bolduc, du 75e anniversaire de la Durantaye et des célébrations ayant lieu autour du tricentenaire de Saint-Michel. Juliette Pouliot a également conservé une collection de cartes mortuaires présente dans ce fonds.


Notes :

Restrictions :
Restrictions à la consultation des originaux;
Droits d'auteurs;
Restrictions à l'utilisation et à la reproduction des documents;
Restrictions à la publication.

Retour à la page d'introduction        Choisir les critères de nouveauté